In some jurisdictions, communicating about product benefits may be misinterpreted therefore this part of the website is business-to-business information, not intended for the final consumer but only for professionals. The information provided should not be used as a substitute for any form of advice and in all cases, producers and marketers should check applicable regulatory requirements for labelling and claims depending on the targeted country.

Accordingly, by clicking  on the button "I acknowledge and accept" you confirm that you are a professional and have read and understood this disclaimer, and the terms and conditions before entering the site.

Grâce à un programme de recherche dédié à l’immunité, depuis les études in vitro, in vivo jusqu’aux études cliniques, les scientifiques de Lallemand Solutions Santé sont désormais en mesure de mieux comprendre les mécanismes d’actions et les bénéfices de certaines souches probiotiques sélectionnées. Nous avons pu étoffer notre portefeuille de souches probiotiques, afin de répondre à des problématiques sur différents segments santé pour trois catégories de population : l’enfant, l’adulte et le senior.

poster immunity

L’enfant : avec un système immunitaire en cours de maturation, l’enfant à un plus grand risqué de développer des infections ou des désordres atopiques (réaction Th2). Le jeune enfant est plus sensible aux rhumes avec 8 à 12 épisodes par an. Par ailleurs, la dermatite atopique commence habituellement dans les 6 premiers mois de la vie, avec une prévalence de l’ordre de 14% pour les enfants âgés de moins de 4 ans.

L’adulte : chez l’adulte en bonne santé, les infections communes telles que le rhume ou la grippe peuvent être fréquentes et contagieuses, particulièrement pendant l’hiver ou aux changements de saisons. Les adultes ont en moyenne deux à quatre rhumes par an, plus particulièrement entre les mois de septembre et mai. De plus, le stress chronique et la pratique d’un sport de façon intense  augmentent le risque d’infections communes, en raison de leurs effets immuno-suppresseurs. Par conséquent, les populations concernées peuvent souffrir d’une augmentation de maladies du système respiratoire.

Le senior :   il est plus sensibles aux maladies infectieuses comme la grippe, qui peut dégénérer vers des maladies plus graves telles que la pneumonie.  Ceci s’explique en partie par de sévères altérations du système immunitaire dues au vieillissement : on parle d’immunosénescence.