Les procédés de fabrication

4

 Notre procédé de fabrication se déroule en plusieurs étapes : la conservation des souches, la préparation de l’inoculum, l’inoculum industriel, la pré-fermentation et la fermentation, la centrifugation ou l’ultra-filtration, la lyophilisation, le broyage, le mélange et le conditionnement

 

Conservation des souches

librairy of strains

Tout débute par quelques bactéries issues d’une banque de cellules conservées à -80°C afin de garantir la stabilité génétique pendant une longue période. Des cryotubes sont prélevés et décongelés, et plusieurs contrôles qualité sont effectués pour détecter les contaminations et vérifier la caractérisation biochimique de chaque souche.

 

 

Préparation de l’Inoculum

Inoculum preparation

 

 

Un milieu de culture adapté, riche en nutriments, est préparé dans des conditions stériles.

 

Inoculum industriel

culture

 

L’inoculum est introduit progressivement dans un milieu de culture adapté ; les bactéries deviennent actives et commencent à se multiplier.

 

 

Pré-fermentation et fermentation

fermentation

 

Une fois sa qualité et sa pureté vérifiées, l’inoculum est transféré dans des conditions stériles vers un pré-fermenteur où les conditions de croissance sont surveillées en permanence : pH, température, pression… Après le contrôle, la culture est transférée au fermenteur industriel.

 

Centrifugation ou ultra-filtration

ultrafiltration

Les bactéries vivantes sont ensuite séparées du milieu de culture par centrifugation ou ultra-filtration : environ 75% de l’eau est éliminée à ce stade, ce qui augmente la concentration des bactéries vivantes de 50 à 100 fois plus. Les bactéries sont ensuite mélangées avec une formule cryoprotectrice adaptée, pour les aider à survivre durant la lyophilisation.

 

Lyophilisation

freezedrying

 

Au cours de la lyophilisation, les bactéries sont exposées à une température très basse et l’eau restante est éliminée par sublimation sous basse pression (la sublimation est le passage de l’état solide à la phase gazeuse sans passer par l’état liquide). Les bactéries forment un « gâteau » solide, contenant 2 à 4% d’eau.

 

Broyage

Milling

 

Le « gâteau » solide est broyé pour obtenir une poudre fine et homogène. Chaque grain de poudre peut contenir jusqu’à 1 milliard de bactéries. Cette poudre de bactérie peut être livrée en vrac ou mélangée pour obtenir la formulation souhaitée.

 

Mélange

Blending

 

La poudre de bactéries peut être mélangée avec d’autres ingrédients tels que des agents de charge ou des diluants qui vont agir pour obtenir la concentration désirée en bactéries, sous un contrôle strict de la température et de l’humidité.

 

 

Conditionnement

Packaging

 

Le conditionnement est crucial pour assurer la survie des bactéries tout au long de la durée de vie des produits finis. C’est pourquoi Lallemand Solutions Santé a développé une réelle expertise pour fournir un conditionnement optimal, pour des formulations sous forme de poudre en vrac, de capsules, de sachets, de comprimés, de sticks, de gouttes, de poudres orodispersibles ou en flacons.