Non classifié(e) | Temps de lecture 2 minutes

Effets modestes des compléments alimentaires pendant la pandémie: les probiotiques ont un rôle à jouer

Effets modestes des compléments alimentaires pendant la pandémie: les probiotiques ont un rôle à jouer

Dans cette étude indépendante, les chercheurs de la plus récente et la plus grande étude d’observation sur les infections et l’utilisation de compléments alimentaires à ce jour ont analysé les données de 445850 abonnés à une application au Royaume-Uni (n = 372 720) , aux États-Unis (n = 45757) et en Suède (n = 27373) dans les premières vagues de la pandémie jusqu’au 31 juillet 2020. Cette application permet aux utilisateurs de déclarer diverses informations relatives à leur santé.

Chez 372 720 participants britanniques (47% utilisateurs de suppléments et 53% non-utilisateurs), ils ont observé la diminution modeste mais significative suivante du risque d’infection:

  • De 14% avec les probiotiques (IC à 95% (8% à 19%))
  • De 13% avec les multivitamines (IC à 95% (10% à 16%))
  • De 12% avec Oméga 3 (IC 95% (8% à 16%))
  • De 9% avec la vitamine D (IC à 95% (6% à 12%))

Les résultats de la cohorte américaine et de la cohorte suédoise pour les probiotiques ont montré une réduction de 18% et 37% respectivement du risque d’infection.

Il n’y a pas eu de résultats significatifs pour les suppléments de vitamine C, de zinc ou d’ail.

Sur la stratification par sexe, âge et indice de masse corporelle (IMC), les associations protectrices ont été observées chez les femmes de tous âges et groupes d’IMC, mais n’ont pas été observées chez les hommes. La même tendance générale a été observée dans les cohortes américaine et suédoise.

Des essais contrôlés randomisés sont nécessaires pour confirmer ces résultats d’observation avant de pouvoir formuler des recommandations thérapeutiques.

Source: https://nutrition.bmj.com/content/early/2021/04/20/bmjnph-2021-000250

Publié May 9, 2021 | Mis à jour May 5, 2024

Besoin d'informations spécifiques ?

Consultez un expert?