Non classifié(e) | Temps de lecture 4 minutes

Pouvez-vous prendre des probiotiques si vous vivez avec des troubles gastriques

Pouvez-vous prendre des probiotiques si vous vivez avec des troubles gastriques

Vous pouvez et vous devriez, sont les bonnes réponses. Il existe des preuves scientifiques qui démontrent les bénéfices de certaines souches probiotiques sur les symptômes de l’œsophagite par reflux (ER) et en cas de prolifération bactérienne chronique de l’intestin grêle (PBCG, aussi appelé SIBO pour Small Intestinal Bacterial Overgrowth). Plus généralement, le rôle des probiotiques pour soutenir une microflore intestinale saine et équilibrée est bien documenté. La santé intestinale représente le premier domaine de preuves cliniques pour les probiotiques. 68% des consommateurs reconnaissent le lien entre la santé digestive et la santé globale. La recherche dans ce domaine est toujours en cours et de nombreuses applications potentielles voient le jour.

Ce sentiment quand quelque chose est mal passé

Reflux gastro-oesophagien: L’oesophagite par reflux (ER) est aussi appelée reflux gastro-oesophagien (RGO). Il s’agit d’un trouble digestif survenant lorsqu’une partie du contenu gastrique et duodénal remonte pathologiquement dans l’œsophage avec des rechutes chroniques fréquentes. Avec une prévalence mondiale de près de 14 % (Nature, 2020), les symptômes liés à l’œsophagite par reflux incluent les brûlures d’estomac et la régurgitation, qui causent tous deux un inconfort important. Comme le stress, le tabagisme, l’obésité, la mauvaise alimentation et la dysbiose du microbiome font partie des facteurs de risque d’ER, ce sont les premières habitudes à modifier pour se sentir mieux. L’inhibiteur de la pompe à protons (IPP) est une option de traitement majeure pour l’ER car il réduit la production d’acide gastrique et soulage donc les symptômes. Cependant, les IPPs pris seuls peuvent conduire à un microbiote déséquilibré provoquant le développement de PBCG.

Prolifération bactérienne chronique de l’intestin grêle: La prolifération bactérienne chronique de l’intestin grêle (PBCG) est définie comme une augmentation excessive et anormale de la population bactérienne globale au niveau de l’intestin grêle avec une répartition déséquilibrée des types. Avec une prévalence mondiale de 2,5% à 22% (Bures, 2010), le PBCG peut provoquer la malabsorption des nutriments, de la fatigue, des sensibilités alimentaires, des éruptions cutanées et d’autres conséquences impactant la qualité de vie. Le PBCG peut également être associé au syndrome du côlon irritable et être observé avec une prévalence plus élevée, allant de 30 à 85 %, chez les patients présentant des troubles spécifiques (Bures 2010).

Heureusement, grâce à l’évolution  de la science , un  probiotique naturel avec des preuves cliniques  démontrant la minimisation des symptômes récurrents et la maximisation de la qualité de vie est désormais disponible pour aider les patients à reprendre le contrôle de leur vie.

De plus, les probiotiques pour la santé intestinale ont des modes d’action bien définis, interagissant avec la microflore intestinale, l’intestin, le tissu lymphoïde associé à l’intestin (GALT) et le système nerveux entérique (ENS). Leurs modes d’action soutiennent naturellement une microflore intestinale saine et l’intégrité de la barrière intestinale.

IBacilluS+ vous aide au quotidien*

*Pour un usage autre que les compléments alimentaires/diététiques

IBacilluS+ est une formule probiotique unique et hautement documentée combinant E. faecium Rosell®-26 et B. subtilis Rosell®-179. Les effets bénéfiques d’IBacilluS+ sur la santé pour les troubles  intestinaux graves ont été étudiés dans diverses méta-analyses et essais cliniques, totalisant plus de 6 000 participants.

Cette solution probiotique documentée a gagné la reconnaissance de Santé Canada avec les allégations suivantes. IBacillus+ :

  • Aide à réduire la réapparition des symptômes de l’oesophagite par reflux après un traitement par inhibiteur de la pompe à protons.
  • Aide à prolonger le délai entre la réapparition des symptômes d’œsophagite par reflux après un traitement par inhibiteur de la pompe à protons.
  • Aide à réduire le risque de prolifération bactérienne chronique de l’intestin grêle après un traitement par inhibiteur de la pompe à protons.

Ces affirmations sont étayées par des découvertes cliniques récentes [Sun, 2019], étudiant l’effet d’IBacilluS+ chez 130 adultes atteints d’ER, en association avec et après la prise d’ésoméprazole. Il a été démontré qu’IBacilluS+ prolonge de manière significative le temps entre la réapparition de l’ER au cours de la période de suivi, réduit le PBCG et diminue les scores de diarrhée par rapport à l’ésoméprazole seul. Ces résultats ont été confirmés dans une étude sur le PBCG et la modulation de la microflore chez les participants souffrant de troubles fonctionnels intestinaux [Shi, 2020], où IBacilluS+ diminue significativement le taux de PBCG et aide à équilibrer la microflore chez les personnes souffrant de troubles intestinaux/PBCG.

Contactez-nous pour vos projets de santé intestinale !

 

Publié Jul 18, 2022 | Mis à jour May 5, 2024

Besoin d'informations spécifiques ?

Consultez un expert?