Non classifié(e) | Temps de lecture 5 minutes

Comment les probiotiques réduisent-ils le stress occasionnel des sportifs de haut niveau grâce à l'axe cerveau-intestin

Comment les probiotiques réduisent-ils le stress occasionnel des sportifs de haut niveau grâce à l'axe cerveau-intestin

Article 4 sur 4. Alors que les Jeux Olympiques de Tokyo touchent à leur fin, se termine aussi notre série d’articles sur les quatre modes d’action démontrés des probiotiques pour optimiser le bien-être des athlètes [Jäger 2019], tels que reconnus par l’International Society for Sport Nutrition (ISSN). Ces quatre effets des probiotiques sont :

  1. renforcer les défenses naturelles
  2. maintenir l’intégrité de la barrière intestinale
  3. améliorer la capacité antioxydante
  4. diminuer le stress occasionnel grâce à l’axe cerveau-intestin

Les probiotiques diminuent le stress occasionnel des athlètes grâce à l’axe cerveau-intestin

Le sport professionnel a son lot de stress. Les personnes actives ont tendance à mettre trop de pression sur eux-mêmes pour répondre aux attentes ou s’inquiètent de leurs performances ou des risques de blessures qui peuvent survenir lors d’un entraînement ou une compétition. Si un certain niveau de stress peut être bénéfique pour repousser ses limites et rester compétitif, un stress excessif peut affecter l’entraînement, les performances et finalement le bien-être mental. La santé mentale est un sujet de plus en plus communiqué par les athlètes, et non plus tabou comme avant. Les athlètes olympiques actuels vivent une session de Jeux très difficile compte tenu de toutes les restrictions qui ont été mises en place en raison de la pandémie. Ils sont plus que jamais isolés de leurs supporters, ce qui leur rend la tâche encore plus difficile en cas de doutes et de défaites. Les athlètes doivent être en parfaite forme physique et mentale, et les probiotiques ont un grand rôle à jouer pour les aider à les soutenir.

Le stress peut également affecter le système digestif, entraînant un inconfort intestinal occasionnel. L’influence du stress sur la fonction intestinale est bien connue et entraîne des douleurs, de la diarrhée, de la constipation, des ballonnements et des nausées, qui sont tous des symptômes courants de détresse psychologique. Heureusement, la prise de conscience du rôle de la microflore intestinale et de la supplémentation en probiotiques sur l’axe cerveau-intestin a pris de l’ampleur ces dernières années et des solutions naturelles existent.

Que se passe-t-il en période de stress intense ?

Lorsque vous vivez un événement stressant, la zone du cerveau qui contrôle les émotions, l’amygdale, envoie un signal de détresse à l’hypothalamus, le centre de commande du cerveau. L’hypothalamus envoie alors une alerte dans tout le système nerveux, qui réagit en libérant un flot d’hormones de stress, dont l’adrénaline et le cortisol. À leur tour, ces hormones préparent le corps à une action d’urgence, connue sous le nom de réaction de combat ou de fuite. Lorsque ce phénomène est activé, la digestion ralentit à mesure que le corps utilise ses ressources énergétiques face à la menace actuelle et, à son tour, augmente la sensibilité intestinale. Les symptômes physiologiques courants du stress aigu comprennent une accélération du rythme cardiaque, une sensibilité accrue des muscles aux signaux neuronaux, une élévation de la pression artérielle et une respiration rapide. Ces changements physiques augmentent la force et l’endurance, améliorent le temps de réaction et améliorent la concentration, préparant le corps à se battre ou à s’échapper en réponse à la situation stressante.

Le pouvoir des psychobiotiques sur l’axe cerveau-intestin

Psychobiotique est un terme utilisé dans le domaine de la recherche pour désigner des bactéries vivantes qui, lorsqu’elles sont ingérées en quantités appropriées, pourraient conférer un avantage pour la santé mentale par en effet sur le microbiote de l’organisme hôte. Cerebiome® continue d’être le psychobiotique le plus documenté au monde avec plus d’une décennie de preuves après ses premiers effets prouvés sur l’axe cerveau-intestin et constitue à ce titre une très bonne option pour les athlètes non seulement pour diminuer leur stress occasionnel, mais aussi diminuer leur inconfort gastro-intestinal lié au stress. Visitez notre site Web dédié à l’axe cerveau-intestin pour en savoir plus.

… Et il y a d’autres bonnes nouvelles ! Au fur et à mesure que la recherche se développe, certains extraits botaniques ont été combinés avec succès à notre formulation probiotique phare Cerebiome® pour des effets complémentaires. Par exemple, le safran encapsulé Safr’inside™ ou l’ashwagandha, permettent de créer des combinaisons innovantes pour aider à gérer le stress occasionnel. Cerebiome® peut également être formulé avec des ingrédients soigneusement choisis comme la mélatonine pour aider à améliorer les cycles éveil-sommeil dans différentes conditions auxquelles les athlètes sont confrontés, notamment en cas de de décalage horaire. Cerebiome® peut également être combiné avec une variété de vitamines et de minéraux.

Nous espérons que vous avez apprécié notre série d’articles sur la façon dont les probiotiques participent aux performances sportives !

 

Publié Jun 29, 2021 | Mis à jour May 5, 2024

Besoin d'informations spécifiques ?

Consultez un expert?