Actualités | Temps de lecture 4 minutes

SciEx 2021 de Lallemand Health Solutions: En voie d’élucider de nouvelles voies mécanistiques pour des probiotiques spécifiques

SciEx 2021 de Lallemand Health Solutions: En voie d’élucider de nouvelles voies mécanistiques pour des probiotiques spécifiques

Le vendredi 23 avril a eu lieu en ligne la 11e édition du Scientific Exchange (SciEx), organisé par Thomas A. Tompkins, Ph.D., Directeur de la Recherche de l’Institut Rosell® pour le Microbiome et les Probiotiques par Lallemand.

Les présentations de cette année avaient pour thème commun l’axe microbe-mitochondrie. Plus précisément sur le rôle des mitochondries dans la modération des mécanismes d’action des probiotiques et de leur implication dans les troubles métaboliques et les maladies neurodégénératives.

« Ce qui est formidable avec cet événement, c’est qu’il rassemble des chercheurs avec des perspectives différentes, mais avec de nouvelles données, suggérant des aspects communs qui se recoupent entre eux ». Cela permet une communication ouverte et la possibilité d’établir de nouvelles collaborations. Cette année, nous nous sommes concentrés sur un segment de la science probiotique qui n’avait jamais été décrit auparavant et les ramifications pour nos futures recherches sont énormes », explique le Dr. Tompkins avec enthousiasme.

Le Dr. Tompkins poursuit: « Nous tenons à exprimer notre reconnaissance à nos présentateurs, de différents centres de recherche canadiens, qui ont dévoilé les activités de leurs laboratoires et leurs derniers résultats qui s’annoncent prometteurs. »

  • Ryan Mailloux, Ph.D., de l’Université McGill à Montréal, a présenté: How should we talk about mitochondria? They are not just powerhouses anymore. Son exposé portait sur les différents rôles des mitochondries bien au-delà de leur rôle connu de centrales électriques des cellules.
  • Peter Hawrysh, Ph.D., chercheur postdoctoral au laboratoire McQuibban de l’Université de Toronto, a présenté: Identifying probiotics that modulate mitophagy in models of mitochondrial dysfunction. Il a résumé ses travaux sur l’identification de probiotique modulant la mitophagie dans des modèles de dysfonctionnement mitochondrial, suggérant que ces probiotiques pourraient être utilisés pour retarder la progression de trouble neurogénératif.
  • Michael Jeffrey, doctorant au laboratoire Green-Johnson, à l’Institut de technologie de l’Université de l’Ontario a présentaté: Temporal transcriptional, metabolic, and functional re-programming of THP-1 macrophages by the Lacticaseibacillus rhamnosus R0011 secretome. Il a fourni des mécanismes d’action potentiels par lesquelles le sécrétome de rhamnosus Rosell®-11 peut induire des changements immunométaboliques et phénotypiques au sein des cellules du système immunitaire.
  • Stuart Foster M.Sc. du laboratoire Tompkins, Lallemand Health Solutions, a présenté: Probiotics mitigate Amyloid Beta toxicity in C. elegans via distinct mechanisms: a role for a specific probiotic strain and host lipid metabolism in an Alzheimer model. Dans ses recherches, il explore les bénéfices potentiels de probiotique atténuant la toxicité de bêta-amyloïde chez elegans, fournissant un rationnel selon lequel les probiotiques, en particulier une souche probiotique de Lallemand Health Solutions, pourraient retarder ou ralentir la maladie d’Alzheimer.
  • Audrey Labarre, doctorante au laboratoire Parker de l’Université de Montréal, a présenté: A specific probiotic strain suppresses age-dependent neurodegeneration via mitochondrial β-oxidation, about amytrophic lateral sclerosis (ALS) models and the impact of this probiotic. Ses recherches portent sur l’impact d’un métabolisme lipidique perturbé sur la neurodégénérescence dans un modèle de SLA, et sur la façon dont la supplémentation en probiotiques chez elegans a rétabli l’homéostasie lipidique et l’équilibre énergétique, conduisant à des effets neuroprotecteurs.
  • Jane Shearer, Ph.D., de l’Université de Calgary, a présenté: Ketogenic Diet Reveals Metabolic Fine-Tuning by Probiotics in a Rodent Model of Childhood Epilepsy about infantile spasms and epilepsy and the impact of probiotic strains. Elle a expliqué comment les probiotiques pourraient représenter une nouvelle approche pour améliorer les dommages au foie causés par le régime cétogène, un régime largement utilisé pour aider à traiter l’épilepsie infantile.

 

L’Institut Rosell® est le centre de recherche et développement de Lallemand Health Solutions situé au Conseil National de Recherches du Canada à Montréal. Ses équipes développent des partenariats avec des experts scientifiques clés pour étudier le microbiome humain et apprendre comment les probiotiques peuvent être utilisés comme des moyens d’améliorer ou de maintenir la santé dans des populations ou des segments de santé spécifiques. L’équipe de recherche a publié plus de 330 publications dont 160 études cliniques. www.rosellinstitutelallemand.com

 

 

Contact Media

Lallemand Health Solutions: Marilou Luneau, Content Manager mluneau@lallemand.com

Publié May 3, 2021 | Mis à jour Feb 26, 2024