Non classifié(e) | Temps de lecture 4 minutes

Les probiotiques : porteurs de bonnes nouvelles pour les ados

Les probiotiques : porteurs de bonnes nouvelles pour les ados

Plus de 80 % des pré-adolescents et des adolescents ont signalé avoir des imperfections cutanées. L’acné vulgaire est l’une des imperfections cutanées les plus courantes à l’adolescence et est causée par l’obstruction des glandes sébacées, qui produit une substance huileuse appelée sébum. Une surproduction de sébum, normale pendant la puberté, peut entraîner des pores obstrués. Les fluctuations hormonales et les changements physiques, inévitables à l’adolescence, sont les principaux responsables de l’acné chez les adolescents, mais de nombreux autres facteurs environnementaux internes et externes peuvent contribuer à la prévalence de l’acné, notamment la génétique, l’hygiène, le stress et l’alimentation. Étant donné que nous ne pouvons pas intervenir sur les facteurs génétiques, nous devons essayer d’améliorer la santé de notre peau en gérant notre stress et en optant pour une alimentation saine.

 

Gérer le stress à travers l’axe cerveau-intestin

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi ce nouveau bouton vient vous embêter juste avant de partir pour ce rendez-vous tant attendu? Le lien entre le stress et l’acné n’est pas encore entièrement compris, mais plusieurs études indiquent que les hormones libérées pendant les périodes de stress peuvent augmenter la production de sébum, aggravant ainsi l’acné. Le stress occasionnel affecte également les bactéries intestinales à travers l’axe cerveau-intestin qui interagissent avec le système immunitaire dans tout le corps (l’intestin est le plus grand organe immunitaire). Le stress psychologique peut amener le microbiote intestinal à produire des neurotransmetteurs qui peuvent pénétrer dans la circulation sanguine à travers la barrière intestinale, modulant la réponse immunitaire. Trouver des moyens de se détendre et de réduire le stress avant un grand jour, comme méditer, faire de l’exercice, dormir toute la nuit, sont des comportements qui peuvent aider à éviter une éruption cutanée. Certains psychobiotiques pourraient conférer un bénéfice pour la santé mentale en modifiant le microbiote de l’hôte via l’axe cerveau-intestin, comme Cerebiome®, une formule pour diminuer le stress occasionnel.

 

Opter pour le bon régime au profit de l’axe peau-intestin

Il existe une forte relation entre la peau et l’intestin en général, mais la relation spécifique entre l’alimentation et l’acné n’est pas tout à fait scientifiquement validée. Cependant, les aliments à indice glycémique élevé peuvent déclencher l’acné, et des aliments sains riches en vitamines, minéraux et fibres contribuent au maintien d’une peau normale à travers l’axe peau-intestin. L’axe peau-intestin est un concept documenté qui relie la santé gastro-intestinale à l’homéostasie cutanée. En d’autres termes, un déséquilibre du microbiome intestinal, notamment un déséquilibre de Lactobacillus, Bifidobacterium et d’autres espèces endogènes, peut prédisposer à l’acné pendant la puberté. Outre l’alimentation et ses nutriments, certains probiotiques, comme la levure probiotique S. boulardii et certaines bactéries probiotiques, telles que B. bifidum Rosell®-71, B. longum Rosell®-175, ont des preuves mécanistiques, avec desétudes in vitro ou in vivo, qui pourraient aider à soutenir la santé de la peau, soutenir la résilience au stress, soutenir la santé intestinale et les défenses naturelles. Dans certaines formules, du zinc, de la vitamine B2 ou de la vitamine C peuvent être ajoutés car il est connu que les personnes ayant des imperfections cutanées ont tendance à avoir des niveaux de zinc inférieurs à ceux des personnes ayant la peau nette, et la prise d’un complément oral de zinc, de vitamine B2 ou de vitamine C peut contribuer au maintien d’une peau normale.

 

 

Publié Oct 31, 2021 | Mis à jour May 5, 2024

Besoin d'informations spécifiques ?

Consultez un expert?