Non classifié(e) | Temps de lecture 5 minutes

Santé du foie : un rôle pour les probiotiques ?

Santé du foie : un rôle pour les probiotiques ?

Le foie est un organe essentiel impliqué dans plus de 300 fonctions vitales dont les principales sont l’absorption, le stockage et la transformation des nutriments, la détoxification des substances toxiques et la production d’acides biliaires. Mais saviez-vous que l’intestin et le foie communiquent entre eux?

Cette communication bidirectionnelle a été mise en évidence au cours de la dernière décennie et est de plus en plus reconnue et étudiée, permettant de comprendre le rôle important du microbiome dans le maintien de la santé du foie [Tripathi, 2018].

L’axe Intestin-Foie

Il existe une communication bidirectionnelle entre l’intestin et le foie. Ces deux organes communiquent via les voies biliaires et la veine porte. Les produits du foie influencent la composition du microbiote intestinal, mais le microbiote intestinal a également un impact sur la santé du foie.

Le foie produit des acides biliaires primaires qui sont ensuite excrétés dans l’intestin par la vésicule biliaire, où ils contribuent à l’absorption des graisses alimentaires et sont également importants dans la préservation de l’homéostasie microbienne. Lorsque les acides biliaires atteignent le côlon, le microbiote intestinal peut transformer une partie des acides biliaires en acides biliaires secondaires. Un microbiote intestinal altéré peut modifier l’équilibre entre les acides biliaires primaires et secondaires, ce qui peut à son tour altérer la signalisation hépatique et le métabolisme du cholestérol.

La perméabilité intestinale est également un élément important dans le maintien de la santé du foie. La barrière intestinale est composée de cellules spécifiques appelées entérocytes, qui sont étroitement liées entre elles pour maintenir l’imperméabilité de l’intestin. Cependant, certains composants externes comme l’alimentation (consommation d’alcool ou régime gras), le stress, une activité physique intense ou des modifications du microbiote intestinal peuvent altérer la fonction de barrière intestinale, laissant des micro-organismes opportunistes ou des composés microbiens atteindre la veine porte, une veine qui est directement connectée au foie. Ces composés microbiens et micro-organismes opportunistes, après avoir atteint le foie, peuvent alors modifier les interactions intestin-foie normales et préparer le terrain pour un métabolisme et une santé des cellules hépatiques anormaux. Par conséquent, il est important de maintenir cette barrière qui est essentielle pour maintenir la santé du foie, ainsi que de nombreux autres organes.

Le microbiote intestinal a également un impact sur plusieurs cycles métaboliques qui peuvent avoir des impacts sur la santé du foie :

– La choline est un nutriment essentiel présent dans les aliments qui est important pour le maintien du métabolisme du foie. Une utilisation appropriée par un microbiome intestinal normal peut conduire à des niveaux de graisses sains dans le foie, favorisant la santé à long terme de l’hôte.

– Le butyrate est un acide gras à chaîne courte produit par les bactéries intestinales qui facilite le maintien de la barrière intestinale. Des niveaux sains de butyrate produits par un microbiote intestinal sain conduisent à une barrière intestinale renforcée, maintenant des interactions normales entre l’intestin et le foie.

Comment les probiotiques peuvent-ils aider au maintien de la santé du foie ?

Les probiotiques, par leurs différents modes d’action peuvent participer au maintien de la santé du foie. Premièrement, les probiotiques peuvent aider à maintenir l’intégrité de la barrière intestinale pour des interactions normales entre l’intestin et le foie. En rivalisant avec les micro-organismes opportunistes, en produisant des produits antimicrobiens et en se liant aux cellules épithéliales, il a été démontré que les probiotiques participaient au maintien de l’intégrité de la barrière intestinale. Les probiotiques peuvent également soutenir le maintien d’une microflore saine pour maintenir un métabolisme approprié de la choline, des acides biliaires et des acides gras à chaîne courte pour un foie sain. En maintenant une microflore intestinale saine, les probiotiques peuvent aider à maintenir un bon métabolisme de la choline, qui aide à l’excrétion des lipoprotéines de très basse densité dans le foie et permet un métabolisme normal des triglycérides (constituant principal de la graisse). En maintenant une microflore intestinale saine, les probiotiques peuvent aider à maintenir le métabolisme des acides biliaires, ce qui permettra le cycle normal du métabolisme du cholestérol. Enfin, un microbiote intestinal sain permet la production normale de butyrate par les bactéries intestinales, ce qui contribue au maintien de l’intégrité de la barrière intestinale.

Les probiotiques destinés à d’autres usages que les aliments et les compléments alimentaires ont également montré des résultats prometteurs dans la gestion des maladies du foie, telles que la maladie alcoolique du foie (ALD) et la maladie du « foie gras » non alcooliques (NAFLD). Il a été démontré que l’apport de probiotiques modifie la microflore intestinale et améliore les paramètres hépatiques chez les patients atteints d’ALD [Han, 2015 ; Souk 2017]. Des études cliniques chez des enfants atteints de NAFLD prenant des probiotiques médicaux qui ne sont pas des compléments alimentaires ou diététiques ont également montré une amélioration des paramètres hépatiques et des symptômes de la NAFLD, ainsi qu’une amélioration de la graisse corporelle totale et de l’IMC [Yang, 2012 ; Cakir, 2017].

Publié Jul 4, 2021 | Mis à jour May 5, 2024

Besoin d'informations spécifiques ?

Consultez un expert?